THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

2

Le secret du bar de la Maison Souquet

A deux pas du Moulin Rouge, au cœur d’un quartier parisien sexy et glamour, existe un bar mystérieux dont l’adresse ne se chuchote que dans le creux de l’oreille. Il se niche dans un bel écrin hors du temps qui, sitôt qu’on ni pénètre, nous happe dans son univers d’un luxe mystérieux. C’est la Maison Souquet.

La Maison Souquet est un véritable bijou de l’hôtellerie. Voitures et piétons passent devant sa façade discrète qui ne saurait préparer le nouveau venu à un tel lieu. Le choc est grand, et le coup de foudre immédiat. Si bien, qu’il souhaiterait garder cet endroit pour lui seul, comme un anneau précieux. Nous, bavards que nous sommes, nous ne pouvons garder un si beau secret.

© Eric Antoine

C’est dans une ancienne maison de plaisir que trône cet hôtel 5 étoiles. Grâce aux talents du décorateur et architecte Jacques Garcia qui a notamment sublimé le Casino de Montreux, la Maison Souquet nous plonge dans la Belle Époque. La magie de cette véritable bulle hors du temps agît sur le visiteur qui parcourt un décor digne d’un film, comme hypnotisé. Après avoir traversé le salon des Milles et Une Nuit, il parvient alors à l’un des trésors cachés de l’établissement : le bar de la Maison Souquet.

© Eric Antoine

Niché dans le « Salon des petits bonheurs » qui porte bien son nom, il propose un cadre intimiste. Le mobilier de velours n’est pas sans rappeler les appartements Napoléon III du Musée du Louvre. Une cheminée colossale et une large bibliothèque exposant des livres à la belle reliure encadrent une partie de la pièce. Face au salon, le comptoir du bar trône fièrement et attire le regard. Derrière celui-ci la magie continue d’opérer grâce au talent du barman, Yoann Boulle.

Bar

© Eric Antoine

Cocktail

© Benjamin Rosemberg

Jusque là, vous l’aurez compris, la Maison Souquet ne fait pas les choses à moitié. Pourtant la carte du bar en rajoute sur notre surprise. 8 cocktails créations spécialement élaborés pour ce bar font frémir les papilles. Ces cocktails signatures portent le nom des beautés emblématiques de cette belle époque, et leurs composants raffinés vont de paire avec le cadre feutré du bar. Craquerez-vous pour Carmen (Rhum à la feuille de tabac, liqueur de fraises des bois, Martini Gran Lusso et vinaigre de xérès) ou bien L’Appolonie (Zubrowka Vodka “Bison Grass”, Vermouth, Aqua di Cedro, Gingembre, Miel de Citron, Verjus, Aneth) parviendra-t-elle à vous séduire ? Peut-être bien que vous vous laisserez tenter par La Paiva (Grey Goose Vodka, Liqueur de Sureau, vanille – citron, Champagne)… Ah, et voici La Castiglione (Bacardi Heritage, eau de noix de coco, yuzu et Chartreuse Jaune) qui vient compliquer votre choix… Qu’importe le cocktail signature qui saura s’attirer vos faveurs, il vous faudra compter 17€ pour contenter vos papilles ainsi que vos yeux car l’effort esthétique est ici poussé jusqu’à la présentation de votre consommation ! Une sélection de vins, de bières d’Abbayes, de liqueurs et d’apéritifs vient compléter cette carte prometteuse.
Vous risquez également d’être conquis par les thés chinois soigneusement sélectionnés par Maitre Tseng, ni plus ni moins qu’une des meilleures sommelières de thés du monde.
En cas de petite faim vous aurez également la possibilité de vous régaler des spécialités culinaires de la Maison Da Rosa. C’est aussi l’occasion de savourer un délicieux foie gras maison : ce n’est pas parce que les fêtes sont passées qu’il faut s’en priver ! Enfin, pour combler vos envies glacées, des glaces artisanales de la Maison Pozzetto sont également proposées.

C’est alors que votre regard de dirige vers une vitrine depuis laquelle les rayons d’un soleil hivernal tentent de percer les nuages pour vous offrir une douce lumière. Vous découvrez alors le petit joyaux de verdure : Le jardin d’hiver. Un banc s’y trouve, encadré de deux cygnes dont la peinture écaillée par les années passées chuchote à votre oreille, vous rappelant doucement à votre époque. Vous ressentez le désir de vous y assoir, et de profiter encore de ce lieu anachronique. Après tout, le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder, n’est-ce pas ?

Souquet-jardin-d'hiver

© Eric Antoine

Maison Souquet
10, rue de Bruxelles
75009, Paris
France
Tel : +33 (0)1 48 78 55 55
Métro : Blanche (ligne 2)

Crédit Photo Couverture : © Eric Antoine



⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Rizhlaine FERFAR
Je suis venue, j'ai vu, j'ai gratté.

5 commentaires sur “Le secret du bar de la Maison Souquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡