THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

mode-podium-Thelookworld-Thelookmag

Des couvertures de magazine au podium : la diversité en question

La polémique autour de l’extrême minceur des mannequins côtoie aujourd’hui le débat autour du problème flagrant de diversité ethnique des mannequins dans les défilés, mais aussi dans les campagnes tous formats des grandes marques du luxe (magazine, campagnes d’affichage, mini-films…).

Ce problème de diversité a été souvent observé chez les grandes marques du luxe et de la mode qui privilégient des mannequins de type caucasien pour présenter leurs collections lors d’événements comme la Fashion Week ou des égéries blanches pour représenter leur image.

Ce sont des organisations comme la Diversity Coalition (La Coalition de la Diversité) qui prône l’inclusion pour tous et défend les droits et l’image des femmes non-caucasiennes qui rappellent qu’à partir d’Automne 2008, la majorité des marques cast plus de 80% de mannequins blancs, les mannequins asiatiques, noires, latina et de diverses ethnies se partagent les derniers 20%.

Fashion-catwalk-thelookworld-thelookmag

Défilé de Mode avec Jourdan Dunn, la seule mannequin noire.

Ces chiffres sans équivoque pointent du doigt une problématique qui affecte les mannequins de diverses ethnicités qui se trouvent confrontés à une forme de racisme insidieux dans leur travail. Quelques documentaires exclusifs sur la difficulté d’être noire et dans l’industrie de la mode sont disponibles en visionnage libre sur Internet. Parmi eux, le documentaire « The Colour of Beauty » soit la couleur de la beauté, suit le quotidien du mannequin Renee Thompson qui explique la lutte qu’elle doit mener jour après jour pour se démarquer lors des castings. On apprend ainsi que certaines marques vont jusqu’à rejeter sans ménagement les mannequins noirs en inscrivant sur les portes de leurs locaux l’expression « No Black Girls Allowed » (pas de filles noires) ou encore « White Girls Only » (des filles blanches uniquement). Renee expose son désarroi et son désappointement face à une industrie qui refuse de reconnaître sa détermination et nie ses efforts pour coller aux diktats de la mode.

diversite-mode-debat-thelookworld-thelookmag

La diversité dans la mode fait couler beaucoup d’encre.

Un sentiment largement partagé par d’autres mannequins noirs ou métisses comme les célèbres Iman, Naomi Campbell, Liya Kebede, Alek Wek, Joan Smalls ou encore Jourdan Dunn qui condamnent fermement une mode qui se joue de la diversité. Ces noms bien connus se sont démarqués car ils ont forcé les portes qui leur étaient obstinément fermées et ont su imposer leur « différence » en porte-flambeau pour l’intégration.

Ces mannequins ont su diversifier leur image en prêtant leurs atouts à de nombreuses campagnes (Naomi Campbell pour Agent Provocateur, Jourdan Dunn pour H&M, Liya Kebede pour L’Oréal…) incluant de grandes marques de cosmétiques, prêt-à-porter ou encore Haute Couture. Figures de proue d’une diversification efficace, les super-models ont ouvert la voie pour de nombreux autres mannequins pour qui la mission de s’imposer dans leur profession est rendue un peu plus facile.

campagne-KenzoxH&M-iman-thelookworld-thelookmag

Le mannequin IMAN pour la collection Kenzo x H&M 2016 – Facebook H&M

La Fashion Week Automne Hiver 2016 a pourtant offert un début de solution. On a pu remarquer un accord tacite passant de New York à Milan et de Londres à Paris qui mettait en scène un plus large panel de mannequins ethniques.

Les mannequins noirs en particulier arboraient leurs cheveux au naturel ce qui est très rare dans une industrie qui encourage le « white washing » c’est-à-dire l’art d’estampiller un culte de la blancheur aux personnes ayant une autre ethnicité, dans ce cas précis, en poussant les femmes noires à lisser leurs cheveux bouclés ou crépus ou à porter des tissages sur leurs cheveux naturels pour répondre aux modèles d’esthétisme.

Fashion-week-2016-Tbilisi-Thelookworld-Thelookmag

Mannequin défilant avec ses cheveux naturels.

Ce renouveau sur les podiums ne sonne pas encore le glas de la domination des mannequins caucasiens, mais semble dépeindre une prise de conscience progressive de la part des  professionnels de la mode qui comprennent l’importance d’une industrie qui représente l’ensemble des citoyens du monde et l’égalité des chances.


Découvrez aussi d'autres articles Mode & Beauté ou style Ethnique ou style Fashion

⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Leslie NONVIGNON
Rédactrice mode pour Le Look Mag et pour blablablarunway.com

4 commentaires sur “Des couvertures de magazine au podium : la diversité en question

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡