THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

doctor-strange-marvel-thelookworld-thelookmag

Doctor Strange : au-delà du réel

La star du moment, c’est le docteur Stephen Strange, neurochirurgien new-yorkais brillant, charismatique, présomptueux, bref, le pire voisin de palier qui soit, et le nouveau venu de l’univers cinématographique de Marvel. Pour beaucoup une charmante découverte, pour les plus grands fans un moment tant attendu…

doctor-strange-marvel-thelookworld-thelookmag

Il y a quelques mois, nous avons publié un article sur les films les plus attendus de la rentrée 2016. Dans cette liste figurait le dernier-né de la grande famille Marvel : Doctor Strange, sorti dans les salles obscures mercredi dernier (26 octobre). Aujourd’hui nous l’avons vu, et nous vous encourageons vivement à faire de même. Pourquoi ? Pour ce  casting extraordinaire, ces effets visuels impeccables, une bande-son excellente signée Michael Giacchino (habituellement abonné à Pixar ou aux blockbusters comme Jurassic World ou Star Trek) et une réalisation sans faute de Scott Derrickson !

CUMBERBATCH, LE DOCTEUR

Dans la courte liste des nominés pour le rôle sont apparus Joaquin Phoenix, Tom Hardy, Benedict Cumberbatch et même Jared Leto. Ne restera que  S̶̶h̶̶e̶̶r̶̶l̶̶o̶̶c̶̶k̶̶   Benedict Cumberbatch pour interpréter le mystérieux Docteur à l’écran. Et c’est une bonne nouvelle ! Le rôle du charismatique et confiant Stephen Strange lui sied à merveille (oui, comme d’habitude, on sait).
On rencontre au début du film un excellent neurochirurgien amateur de défis et sûr de lui (il en devient presque détestable). C’est son égo et son air olympien qui lui vaudront un aller simple pour le fossé ! Allez Steph’, tu dis adieu à ta voiture de luxe et tes mains… Ah oui mais quand on est chirurgien ça pose problème de ne plus pouvoir se servir de ses mains… C’est ce qui va pousser l’arrogant docteur Strange à prendre le premier avion pour Katmandou et rencontrer l’Ancien…
Benedict Cumberbatch joue à merveille cette évolution du docteur au Docteur (oui oui, il y a une différence), et est animé par la cape mise en valeur par Alexandra Byrne, habituée à prendre soin des dressings de super-héros puisqu’elle habille déjà Thor, Les Gardiens de la Galaxie et bien d’autres ! Cette cape prend vie sur le dos de Strange grâce à ce stylisme hors pair et des effets remarquables. Pour résumer, Doctor Strange et la cape, c’est un duo qui marche.

MADS MIKKELSEN LE VILAIN

Et c’est une première fois chez Marvel pour l’acteur danois, qui s’en sort prodigieusement ! Le maquillage rudement complexe autour de ses yeux en dit déjà long sur son personnage. Créé par Jeremy Woodhead, qui a fait ses preuves notamment sur Le Seigneur des Anneaux, ce maquillage arrive à démontrer une partie importante de l’histoire ; rien n’arrête la folle créativité de Woodhead ! Une make-up routine décidément colossale pour notre vilain ! Et pour être vilain… On peut dire que Mads Mikkelsen sait y faire en matière de plan diabolique ! Durant les deux heures du film, on n’a envie que d’une seule chose : le tuer. Bon, c’est peut-être un peu violent. Qu’il arrête tout simplement de se mettre dans les pattes de l’Ancien!
Petit hic cependant, il est dommage que ses disciples le suivent comme des toutous obéissants, il perd de sa crédibilité gagnée par le jeu excellent de l’acteur qui approche les 51 ans.

ET TILDA SWINTON L’ANCIEN

Une fois de plus, l’oscarisée Tilda Swinton sait transmettre une émotion évidente et nous fait croire à cette histoire ! Merveilleusement interprété par la Britannique de 55 ans, l’Ancien (qui dans le comics était un homme) va guider et initier Stephen Strange à ses arts mystiques et aux multivers. Cette interprétation ne pouvait qu’être spectaculaire, à commencer par le choix de l’actrice, d’abord contesté par certains fans, ébahis de savoir que l’Ancien serait une femme dans l’adaptation, mais l’équipe du film n’avait pas dit son dernier mot ! Son costume, inspiré d’influences tibétaines, japonaises, indonésiennes et chinoises, et son crâne rasé accentue son androgynie, et c’est ce qui s’appelle un coup de maître.
Elle sait caractériser son importance capitale au fil de l’histoire par ses différents monologues et la sagesse dans son regard. Vous pourriez vous surprendre à essayer d’analyser pour la comprendre… N’essayez pas. Le réalisateur Scott Derrickson fait trop bien son travail et nous transporte habilement dans ces multivers créés par les talentueux Steve Ditko et Stan Lee dans les années 60. Nous vous conseillons donc d’y aller la tête vide, sans recherche de quelque logique que ce soit, vous gâcheriez le plaisir du jeu singulier et habile de l’actrice et des effets visuels au cours de ses différentes scènes.

Il serait grossier de passer outre Rachel McAdams (Minuit à Paris, N’oublie Jamais), Chiwetel Ejiofor (Dirty Pretty Things, Twelve Years a Slave) et Benedict Wong (Largo Winch, Seul sur Mars), qui eux aussi savent tirer leur épingle du jeu ! Ils sont capitaux au déroulement de l’histoire, et Mr Strange n’aurait jamais pu en arriver là sans leur aide précieuse (et leur jeu excellent).          Marvel frappe une fois de plus un grand coup cette année en surpassant largement DC Comics, qui enchaîne les maladresses avec Batman VS Superman qui en a laissé beaucoup indifférents, et Suicide Squad qui, malgré son million d’entrées en France, est d’une piètre qualité. La guerre entre ces deux leader du Super Box-Office n’est pas terminée, et pour le moment, niveau qualité, Marvel s’en sort mieux que  DC !
Et bien sûr, comment passer à côté de l’immense, le fameux, le seul et unique, le père de cette grande famille : Stan Lee ! Il réussit une fois de plus un pari fou aux côtés du réalisateur Scott Derrickson et des scénaristes Thomas Donnelly, Joshua Oppenheimer et Jon Spaihts et de la prodigieuse (et considérable) équipe de ce projet ! En plus de l’adaptation tant attendue, « Stan The Man » réussit, et avec brio une fois de plus, son traditionnel caméo !

Alors Doctor Strange, un film à voir, et vite !

 



⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Scorry Cher
J'aime le cinéma, manger, et parler. Du coup, je regarde des films, je mange pleins de trucs, et je le dis à tout le monde.

6 commentaires sur “Doctor Strange : au-delà du réel

  1. Le Chapelier Frisée dit:

    Wouah, bravo cet article correspond vraiment au film, autant surprenant que passionnant, je l’ai lu deux fois tellement il m’a captivée, bien ecrit avec certaine touche d’humour, on sent que l’auteur s’y connait et c’est bien renseignée ! J’attend d’autres articles de sa part qui, je sais, seront certainement d’une excellente qualité !!

  2. Sonia Corresta dit:

    Benedict Cumberbatch je l’avais adoré dans le rôle d’Alan Turing dans l’excellent The imitation game… je me tâtais pour aller voir Doctor Strange mais cette article m’a définitivement décidée ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡