THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

irréprochable bande originale film zombie zombie the lookmag sébastien marnier laurent champoussin

Zombie Zombie: une BO irréprochable

Les affiches nous promettent un « thriller exaltant », « un polar vénéneux » « totalement addictif », en somme, « un régal ». Depuis sa sortie, Irréprochable ne cesse de faire parler de lui comme d’un successeur des polars chabroliens, sauf peut-être pour sa bande originale, composée par le trio de musique électronique Zombie Zombie. L’ambiance électrique et l’atmosphère pesante créées par les musiciens contribuent à la force de ce thriller psychologique, en salle depuis le 6 juillet.

Zombie Zombie naît en 2006, suite à la rencontre de deux musiciens passionnés de musique électronique. « Nous sommes branchés musique électronique du début des années 70, dont l’ambiance se rapproche de celle du cinéma, nous n’utilisons aucun ordinateur ou instrument numérique. » indique Etienne Jaumet, joueur de saxophone et de synthétiseur. Initialement baptisé Zombie, c’est en découvrant un autre groupe du même nom que le duo devient Zombie Zombie. Contacté en 2014 pour réaliser la bande originale du film Loubia Hamra, le groupe n’en est plus à son coup d’essai lorsque Sébastien Marnier lui demande de s’occuper de la musique d’ Irréprochable.

« Sébastien avait l’habitude de travailler avec un musicien qui était davantage tourné vers des orchestres d’instruments à cordes. Pour ce film, il cherchait quelque chose de plus singulier ». Zombie Zombie, qui entre temps s’est agrandi, tente l’expérience et compose la bande originale d’Irréprochable en un mois. « Nous avons besoin de l’urgence pour composer. Certains morceaux du film sont d’ailleurs interprétés instantanément, du premier coup ». Viscéralement live, le trio tient à sa spontanéité, comme l’explique Etienne, « nous puisons notre créativité dans l’improvisation ».

zombie-zombie-irreprochable-bande-originale-film-sebastie- marnier-thelookworld-thelookmag

Zombie Zombie par Gilbert Cohen

Ainsi, après avoir reçu les images du film et envoyé des propositions au réalisateur, le trio se lance dans les arrangements musicaux. « Une image impose un rythme, une ambiance, mais une des principales différences entre la composition de musique d’album et bande originale, c’est la communication. Il faut s’entendre avec quelqu’un qui n’est pas forcément issu du milieu musical et parle de musique de façon différente de la nôtre » précise Etienne. L’écriture de morceaux pour des scènes précises, comme celle dans une boite de nuit ou d’un bowling impose des contraintes que le groupe contourne avec une grande dextérité. Le résultat rappelle parfois le travail de Para One dans le chef d’œuvre de Céline Sciamma, Bande de Filles, avec en plus la dimension inquiétante nécessaire dans un thriller.

« Nous enregistrons comme nous faisons un concert, c’est pourquoi nous allons vite. Mais dans un second temps, il faut redécouper les morceaux pour les accorder aux images. Si, par exemple, une lumière s’allume à l’écran, la musique doit réagir en conséquence et nous devons la réorganiser pour coller à cet événement ». Le musicien concède que si la composition de musique de films l’intéresse, il préfère « la liberté », pour créer sans limite.

« Nous faisons très peu de différences entre studio et live. L’interactivité et l’improvisation comptent le plus pour nous, en live, nous aimons nous placer en triangle, pour nous faire face, et faire face au public » ajoute-t-il. Etienne confie que le trio décide de ce qu’il va jouer « à peu près une minute avant » et change très souvent d’avis si l’ambiance ne convient pas.

On pourrait donc se demander comment un groupe dont la musique repose tant sur l’improvisation parvient-il à composer la bande originale d’un film, acceptant de se plier à certaines contraintes ! Le résultat est pourtant là, et il est sans appel : la musique d’Irréprochable correspond parfaitement à l’atmosphère du film, la spontanéité des musiciens donne une grande subtilité aux scènes et permet de faire monter la pression sans que le spectateur s’en aperçoive.

http://shop.versatilerecords.com/album/irreprochable-original-motion-picture-soundtrack



⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Léa BUTEL
Je suis un canard rédacteur au LookMag à la rubrique cuisine. Cependant, je suis ouvert du bec, j'aime le théâtre et les sciences occultes! Accessoirement je fais aussi de la musique avec mes palmes...

3 commentaires sur “Zombie Zombie: une BO irréprochable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡