THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

beyonce-formation-icone-pop-code-feministe-Thelookworld-Thelookmag

Les Icônes de la Pop Culture au service du féminisme

L’aube du XXIe siècle a vu émerger des mouvements de résistance à notre société patriarcale de plus en plus intenses. À travers des campagnes touchant tout Public comme HeForShe menée d’une poigne par l’actrice Emma Watson ambassadrice pour ONU Femmes qui défend l’égalité des droits hommes/femmes, femmes et hommes à travers le monde se soulèvent pour défendre la justice et l’équité pour tous. En tête de proue du Féminisme accessible à tous, les icônes de la pop culture se démènent pour transmettre un message positif pour encourager des générations de femmes à défendre leurs idées et revendiquer leurs droits.

feminismonbustle-icone-pop-code-feministe-Thelookworld-Thelookmag

Facebook My Favorite F Word Is Feminism

Les artistes de Musique en particulier prennent part à ce combat universel à travers leurs chansons qui deviennent des hymnes scandés par des millions de personnes à travers le monde.

https://i.ytimg.com/vi/mVZQ6nrjEgY/maxresdefault.jpg

L’artiste Beyoncé, de son vrai nom Beyoncé Giselle Knowles

La chanteuse Beyoncé aussi surnommée « Queen Bee » par ses fans, est une figure emblématique de la pop culture qui n’a pas attendu le récent regain de curiosité pour le Féminisme pour créer des chansons célébrant la femme et sa force. Avec des titres entêtants comme “If I Were A Boy” (I Am… Sasha Fierce, 2008), “Run the World” (4, 2011) et “Flawless” (Beyoncé, 2013), la reine du R&B insiste sur l’importance du respect de la femme et de toute sa complexité qui en fait un roc dans une société en perpétuel conflit. Dans ses chansons-ci et surtout dans son dernier album Lemonade (2016), Beyoncé appelle les femmes à se réconcilier avec elles-mêmes, à s’aimer et à affirmer leur force aux yeux du monde.

D’autres artistes engagées prennent la parole en chanson comme Meghan Trainor et son titre phare “No” (2016) qui semble dénoncer le harcèlement de rue avec sa litanie de rejets que n’importe quelle femme a déjà pu prononcer. Jennifer Lopez et son refus de servir de bonne et servante en réclamant son indépendance dans “Aint Your Mama” (2016) fait écho à Meghan Trainor et utilise également un code vestimentaire sophistiqué pour affirmer ses positions.

Vous connaissez surement Amandla Stenberg. Cette jeune actrice ambitieuse est connue pour son rôle de Rue Barnette dans le premier film de la série des Hunger Games mais aussi pour son apparition dans le plébiscité long métrage de Beyoncé pour présenter les compositions de son album Lemonade. Ce que vous savez moins c’est qu’Amandla est très engagée dans la diffusion de discours pro Féministes, en particulier en faveur des femmes noires, beaucoup plus marginalisées dans notre société. Du haut de ses 17 ans, Amandla ne se laisse pas faire et n’hésite pas à prendre la parole pour dénoncer les injustices que subissent les femmes noires.

Amandla prônait le Féminisme de masse avec une focalisation sur les droits et l’image de la femme noire. C’est ce que défend également le mouvement Afro-féminisme qui place un point d’honneur à valoriser et défendre les valeurs des femmes noirs. La chanteuse Alicia Keys fait définitivement partit de ce mouvement: tout au long de sa carrière, elle a tenu un discours positif plein de fierté pour sa condition de citoyenne du monde, plus particulièrement de mère et de femme. Récemment, Alicia Keys a décidé d’arrêter de mettre du maquillage car elle considère que jusqu’ici elle avait l’impression de se cacher pour correspondre aux diktats de la beauté. Décider de se révéler, c’est décider de s’affirmer aux yeux de tous comme l’a fait l’icone de la pop culture.

Dans un autre registre, des figures des affaires et de la littérature montrent leur soutien à la cause féministe en créant des univers uniques à la gloire de la femme et de la pop culture. Sophia Amoruso a créé un empire autour des vêtements en proposant, à travers sa marque et boutique Nasty Gal, un panel de produits modernes mais également rétros et vintage à des prix divers pour les femmes uniquement. La popularité de la marque n’est pas à démontrer, et celle de sa fondatrice encore moins : avec la publication en 2014 de son livre #GIRLBOSS, Sophia Amoruso distille des conseils pour créer sa propre affaire et gérer ses finances dans un milieu dominé et dirigé par les hommes. Le livre de la fondatrice de Nasty Gal est un guide inspirant pour aider les femmes à repousser leurs limites et à assumer des qualités qui sont souvent décriées comme des défauts (être autoritaire, rude, déterminée). Un guide pour l’émancipation de la femme.

A travers la plume certains peuvent délivrer un message pro indépendance pour la célébration de la femme; J.K Rowling auteur connu pour son succès mondial de la série Harry Potter ne se cache pas d’être une féministe comme elle l’affirme dans son interview réalisé par le magazine ELLE pour promouvoir son livre « Une place à prendre » (2012) où la femme occupe une place centrale dans l’intrigue. Ces différentes interventions sur la toile pour défendre la tenniswoman Serena Williams ou encore l’actrice qui incarne Hermione Granger sur les planches du Palace Theatre de Londres (Numa Demezweni incarne Hermione Granger dans la pièce Harry Potter et l’enfant maudit) parce qu’elle est noire, sont d’autres symboles de l’engagement sans concessions de l’écrivain qui prône le respect en tout.

Ces icônes de la pop culture sont autant d’exemples qui rassemblent et unissent autour d’eux des supporters prêts à défendre les valeurs de notre société en insistant sur la place qu’occupent les femmes et les qualités inhérentes à leurs personnes. Plus que jamais, nous devons rester solidaires et déterminés pour s’assurer que la femme obtiendra la place qui lui est dûe dans la société et la conscience collective : celle de l’égale de l’homme.


Découvrez aussi d'autres articles Culture ou style Chic ou style Classique ou style Fashion ou style Geek

⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Leslie NONVIGNON
Rédactrice mode pour Le Look Mag et pour blablablarunway.com

2 commentaires sur “Les Icônes de la Pop Culture au service du féminisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡