THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

rocky-horror-picture-show-studio-galande-paris-thelookworld-thelookmag

Rocky Horror Picture Show : La folie au Studio Galande

Depuis une trentaine d’années, le Studio Galande à Paris propose une séance de cinéma pas comme les autres. Chaque week-end, le Rocky Horror Picture Show, célèbre comédie musicale à l’univers déjanté, y est diffusé.  La particularité de cette projection ? Ce qui se passe à l’écran se passe aussi dans la salle !

affiche-rocky-horror-picture-show-paris-thelookworld-thelookmag

Le Dr Frank-N-Furter, interprété par Tim Curry, est le personnage le plus emblématique du film

Adapté de la comédie musicale de Richard O’Brien, le Rocky Horror Picture Show raconte l’histoire de Brad et Janet, un couple de jeunes fiancés, qui, alors qu’ils se rendent en voiture chez un de leurs amis, le docteur Everett Scott, tombent en panne. Cherchant de l’aide, ils frappent à la porte d’un château. Ils sont alors emprisonnés par ses habitants : des personnages atypiques portant des tenues extravagantes et adoptant un comportement qui leur paraît étrange. Ils se livrent en effet, à de mystérieuses expériences scientifiques sous les ordres du maître des lieux, un travesti nommé Frank-N-Furter.  S’ensuivent de nombreuses blagues et situations sexuellement explicites ainsi que des passages musicaux mémorables. C’est peut-être d’ailleurs son aspect loufoque qui a entraîné tant de détournements.

Véritable alien du 7ème art, ce film, réalisé par Jim Sharman, a connu un véritable bide lors de sa sortie. « Il s’est retrouvé à être programmé plus que dans une salle à minuit à New York dans le cadre de ce qui s’appelait à l’époque les Midnight Movies  » explique Julien, leader de la troupe des Deadly Stings qui anime les séances du samedi soir au Studio Galande. « C’étaient des films qui étaient complètement décalés par rapport à la programmation des autres cinémas. On les passait à minuit de manière à ce qu’il trouve une audience particulière. Certains de ces films ont trouvé un public qui revenait souvent chaque semaine. C’est le cas du Rocky Horror Picture Show. » Ainsi, grâce à une poignée d’irréductibles fans, le film a su renaître de ses cendres jusqu’à devenir culte. « Tous les samedis soirs à minuit, des gens revenaient voir le film » raconte Julien. « Et puisqu’ils étaient toujours la même dizaine, vingtaine de personnes dans la salle, ils ont pris leurs aises, ils ont commencé à chanter les chansons et puis à se moquer des acteurs, à faire des blagues, c’est comme ça que c’est né. » Dès les années 80, le Rocky Horror Picture Show est détourné alors même qu’il passe à l’écran, dans certaines salles de cinéma. Des troupes déguisées se forment peu à peu et parodient le film pendant la séance qui devient peu à peu interactive.   Le phénomène originaire des Etats-Unis gagne rapidement l’Europe. Si, à ce jour, le Studio Galande est le dernier cinéma du continent à diffuser régulièrement le Rocky Horror Picture Show, ce spectacle se déroule ponctuellement dans d’autres pays européens comme l’Angleterre ou l’Allemagne.

Le Rendez-Vous TRADITIONNEL du Studio Galande

time-wrap-rocky-horror-picture-show-studio-galande-paris-thelookmag-thelookworld

Les Deadly Stings en plein Time Warp

Aujourd’hui, deux troupes animent chaque semaine ces fameuses séances au Studio Galande : Les No Good Kids le vendredi et les Deadly Stings le samedi. Cette expérience étonnante est un véritable défouloir. Devant l’écran sur lequel est projeté le film, une scène accueille les animateurs, habillés comme les personnages du film, c’est-à-dire à moitié nus. Ici, pour un Frank-N-Furter en portes-jarretelles à l’écran, vous en aurez un second en direct et encore plus déjanté. L’interaction ne s’arrête évidemment pas là. Les acteurs dansent devant vous, et surtout avec vous, comme dans le film. Vous aurez donc l’occasion d’apprendre le fameux Time Warp, la chorégraphie qui marque l’arrivée de Brad et Janet dans le château. Les plus connaisseurs pourront même chanter en cœur les chansons du film. L’humour est au cœur de ce show interactif. Les blagues visuelles sont au rendez-vous et la troupe n’hésite pas à exploiter les silences du film pour le détourner. Les animateurs posent des questions aux personnages à l’écran transformant leurs répliques en réponses hilarantes. La troupe prend aussi à parti le public pour l’amuser. En outre, des pancartes sont aussi utilisées pour changer le sens des mots du film.

rocky-horror-picture-show-paris-studio-galande-paris-thelookworld-thelookmag

Au cours de cette séance se passe à l’écran se déroule aussi dans la salle

Cette folie qui habite le Studio Galande chaque semaine ne date pas d’hier. Dès le début du show, la troupe nous rappelle qu’il y a eu 35 générations avant eux qui « ont foutu le bordel » pendant une séance du Rocky Horror Picture Show. Julien en connait parfaitement l’histoire : « Au début, des gens venaient juste pour jeter de l’eau, balancer du riz et faire des vannes. Puis, ils ont commencé à venir déguisés avant de former des groupes. »  A l’origine, ce show n’était pas institué. Les animateurs étaient des spectateurs comme les autres et il n’existait pas de réservations pour les places à l’époque. Par conséquent, si les animateurs n’arrivaient pas assez tôt pour la séance, ils ne pouvaient pas rentrer. Le script des blagues est de tradition orale. La base est restée la même depuis le début de l’animation, certaines blagues étant devenues cultes. Chaque troupe adapte cependant les blagues à sa manière, en fonction du contexte, tout en ajoutant sa propre signature.

UN JOYEUX BORDEL

Aujourd’hui, au Studio Galande, cette tradition s’est un peu plus professionnalisée bien que les troupes demeurent bénévoles. Les séances se déroulent dans la joie et la bonne humeur … et le désordre le plus complet. En effet, les Deadly Stings comme les No Good Kids s’en donnent à cœur joie. A l’image du film qui est très porté sur le sexe, les blagues en-dessous de la ceinture dominent le show. Les vannes politiques sont également de la partie ainsi que des références qui vous seront familières. Si l’on peut apercevoir quelques mines dubitatives parmi les spectateurs, le majorité se prend au jeu et s’en donne à cœur joie face au délire qui s’offre à leurs yeux. Au sein de cette ambiance de gentille déconne sans tabous, le public rit, danse, chante et gueule à plein poumons. Il n’est pas nécessaire de connaître le film par cœur, ni même de l’avoir déjà visionné auparavant pour profiter de ce show haut en couleurs.

ambiance-salle-rocky-horror-picture-show-studio-galande-paris-thelookworld-thelookmag

La scène de l’orage du côté des spectateurs

Si vous vous rendez à l’une de ces projections insolites, vous serez témoins de scènes étonnantes, pour peu que vous y assistiez avec le matériel adéquat, à savoir une petite bouteille d’eau, un sachet de riz voire même un rouleau de papier toilette pour les plus investis. Vous verrez, entre autres, la salle s’envoyer du riz lors du mariage, assisterez à une bataille d’eau à l’intérieur même d’un cinéma au moment de la scène de l’orage et bien plus encore. Pour le reste, on vous laisse le découvrir au Studio Galande.

Retrouvez toute l’actualité du show ici !

Rocky Horror Picture Show
Tous les vendredis et samedis, à 22H00

Studio Galande
42, rue Galande
75005 Paris
France
Tél : +33 (0)1 43 54 72 71


Découvrez aussi d'autres articles Art de vivre ou Cinéma & Séries ou style Androgyne ou style Fetish ou style Strange ou style Trash

⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Florian MILANO
Je suis rédacteur pour la partie Cinéma et Séries du Look Mag. Comme tout bon cinéphile/sériephile, je regarde tout ce que je peux : de Scorsese à Lynch en passant par Elio Petri ou la récente série "The Knick". Fan de rock'n'roll, j'aime également écrire sur le sujet. Surtout, j'écris pour vous ! N'hésitez pas à me contacter si vous avez une envie d'article en particulier!

2 commentaires sur “Rocky Horror Picture Show : La folie au Studio Galande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡