THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

12493454_718322824970992_6348469661878776322_o

Suicide Squad : des héros ? Non, des zéros !

suicide-squad-film-critique-thelookmag-thelookworld

Un logo très rassurant – Facebook Officiel Suicide Squad

Marvel a du souci à se faire, son concurrent DC ayant décidé de porter lui aussi ses héros sur grand écran.
Après le reboot de Superman, on a eu Batman VS Superman (où s’incruste aussi Wonder Woman), et maintenant on a Suicide Squad, quintessence des rebuts de la société. Mais loin d’être bouche-trou pour faire patienter en attendant Justice League, c’est une vraie pépite.

suicide-squad-film-critique-thelookmag-thelookworld

Une équipe haute en couleurs ! – Facebook Officiel Suicide Squad

Une nightmare-team

Étant donné que les films de super-héros commencent un peu à lasser, voici un film d’anti-héros, pour changer un peu. On va détester les adorer, et pas l’inverse. Le Suicide Squad, c’est une équipe montée de toutes pièces par les services secrets américains. Son originalité : ses membres sont tous des racailles de la pire espèce, et si on fait appel à leurs services, c’est vraiment que la situation est désespérée (oui, parce qu’en fait, le monde est encore sous le coup de la mort de Superman).
Comment mettre au pas des criminels qui ne supportent aucune autorité ? En leur implantant une micro-bombe sur la moelle épinière que l’on peut faire exploser à distance à la moindre incartade. À partir de là, ils comprennent qu’ils n’ont pas vraiment le choix. Et puis après des mois passés dans une cellule étroite, ils se disent que prendre l’air ne leur fera pas de mal. D’autant plus que ces expendables d’un genre nouveau ne pensent qu’à une seule chose, s’échapper.

Un casting cinq étoiles

suicide-squad-will-smith-deadshot-margot-robbie-harley-quinn-film-critique-thelookmag-thelookworld

Retrouvailles après « Diversion » – Facebook Officiel Suicide Squad

Faire une liste de chacun des personnages serait trop long, nous n’en retiendrons que quelques-uns :
disons simplement qu’un très bon choix a été fait pour donner vie à ces personnages hors-normes, en particulier Will Smith pris dans des contradictions, moitié père aimant, moitié tueur à gages sans pitié (mais qui refuse les contrats sur les femmes et les enfants).
Tous les acteurs sont bons, même Jai Courtney joue bien pour la première fois. Ô miracle ! Mais son personnage est attardé mental, ça a dû lui faciliter la tâche.
Le killer croc : non, ce n’est pas le résultat du numérique, c’est un vrai costume, et il est bien plus crédible que le lézard de « The amazing Spider-Man » entièrement en images de synthèse. Comme quoi c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.
Bien que Margot Robbie excelle dans le rôle d’Harley Quinn, on peut se demander s’il n’aurait pas dû être attribué à Cara Delevingne alias l’Enchanteresse, qui a vraiment la gueule de l’emploi et qui s’est avant tout fait connaître pour sa personnalité fofolle et ses grimaces.

Celui qu’on attend au tournant

suicide-squad jared-leto-joker-film-critique-thelookmag-thelookworld

Comment ça, « n’est pas Heath Ledger qui veut » ? – Facebook Officiel Suicide Squad

Last but not least, le Joker. Jared Leto est très bon acteur, personne ne le conteste, mais même s’il fait une très bonne prestation, force est de constater qu’Heath Ledger a mis la barre trop haut dans « The dark knight » ! C’est comme ça… Faut-il parler de déception ? Cela dépend des points de vue. Mais on ne peut pas s’empêcher de penser que dans un film où la folie est la norme, on aurait pu attendre davantage. Trop bling-bling, coiffure trop impeccable et pas assez trash, ce Joker n’est certes pas mauvais mais pas le meilleur qu’on ait vu. Ben Affleck est dans le même cas de figure, obligé de surenchérir pour sortir de l’ombre de Christian Bale qui a durablement marqué les esprits dans le rôle de Batman. Un héritage très lourd à assumer aussi bien pour l’un que pour l’autre.

Pour la première fois, on a une équipe de dégénérés qui se permettent tout, ne respectent rien, qui n’ont que faire de la justice et du bien commun et qui se détestent les uns les autres. C’est le blockbuster de l’été !

Les + :

→ une brochette de personnages complètement déjantés…

→ …qui n’ont aucune conscience morale…

→ … et qui ne reculent devant rien !

Les – :

→ bah oui, « n’est pas Heath Ledger qui veut »!



⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Fred
Artiste, passionné de BD et de cinéma, je m'intéresse aussi à l'histoire et à la géopolitique.

5 commentaires sur “Suicide Squad : des héros ? Non, des zéros !

  1. Wahid 95 dit:

    les critkik press sur suicid squad son vrémen pas bonnes et moi je lé kiffé grav franchemen ca fé plaizir de voir un mag ki décen pa le film MERCI !

  2. A-line dit:

    Comme vous le dites dans l’article, il y a un bon casting donc il faut quand même aller voir ce film. Après les goûts et les couleurs ne se discutent pas, donc je pense que même si des personnes n’ont pas aimé ce film et bah je pense que moi je vais bien l’aimer 😉

  3. Julien Bart dit:

    Je suis pas trop d’accord avec ce qui est dit sur Jared Leto… C’est vrai que Ledger a été un joker plus que dément, mais je sors juste du cinéma (en VO, plutôt mourir que d’entendre une seule phrase en français), et je dois dire que Jared Leto a été spectaculaire ! Le côté bling bling correspond super bien au joker de Hamill dans The Killing Joke (sorti en 2016) et on peut pas dire que Leto a pas fait d’effort pour se mettre dans sa peau quand on lit tout ce qui se dit à propos du tournage ! Quant à Margot Robbie, elle était née pour être Harley Quinn, elle l’interprète à MERVEILLE ! Pour une première adaptation au cinéma je lui dis chapeau parce qu’elle a tout bon sur son rôle !
    Sur Enchanteresse, je sais pas si Cara Delevingne c’était une bonne idée… Elle a le physique, mais pas le vrai décalage du personnage… Une interprétation très belle quand même !
    Et je pense que DC aurait pu donner la réalisation à quelqu’un d’autre… Ayer pose les musiques là et là sans vraiment faire gaffe, on en entend 3 par scènes, c’est assez maladroit… Tout comme les flashback, et certains hics de scénario…
    En tout cas c’était un vrai plaisir de lire l’article ! Avec la petite scène à la fin du générique entre Bruce Wayne et Waller, ça me donne encore plus envie de voir Justice League !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


.. ou ailleurs !
Une visite chez notre partenaire ? 😊 ⬇️

Une suggestion ?


A lire absolument !
RETOUR EN HAUT
RETOUR EN HAUTARTICLES TOUT FRAIS ARTICLES EN IMAGES ARTICLES PRÉCÉDENTS

PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡