THELOOKMAG, le magazine culturel qui, chaque semaine, vous rapproche de ce qui vous ressemble, à travers sept rubriques et plus d’une quarantaine de styles.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
THELOOKMAG

Le magazine culturel qui vous rapproche de ce qui vous ressemble

the-witcher-3dlc-blood-&-wine-heartstone

The witcher 3 : Hearts of Stone et Blood & Wine, un final en apothéose !

Alors qu’il vient d’être récompensé plus de 150 fois, notamment par le fameux Game Award du meilleur RPG, et meilleur jeu vidéo 2015, -The Witcher 3 : Wild Hunt- s’impose désormais comme une référence ayant marqué l’histoire du jeu vidéo. Et si vous n’avez pas encore mis la main sur ce petit bijou, on vous propose de relire notre article dédié ici. Le jeu se voulant déjà ultra complet, puisqu’il ne vous faudra pas moins d’une centaine d’heures pour la quête principale, et bien plus pour les petits méticuleux ayant dans l’optique de finir toutes les quêtes secondaires, CD Projeckt RED nous propose de replonger dans l’univers du sorceleur avec deux nouvelles extensions. Vraie valeur ajoutée ou simple effet de mode ? Réponse dans ce test.

Hearts of Stone

Disponible depuis Octobre 2015, Hearts of Stone permet de retrouver Géralt de Riv dans une toute nouvelle aventure sans lien avec la Chasse Sauvage (ainsi, aucun de vos choix n’affecteront la quête principale si vous ne l’avez pas encore terminée). Vous allez devoir faire face à un ennemi très différent d’Eredin, en la personne de Gaunter de Meuré, dit Maître Miroir. Capturé par le peuple nordique Ophiri, le mage sera votre unique salut et vous n’aurez d’autre choix que de conclure un pacte avec ce diable.

the-witcher-hearts-of-stone-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Gaunter de Meuré, ou l’incarnation du mal

Sans en dévoiler trop sur l’intrigue, vous serez amené à retrouver une vieille connaissance, la belle Shani, médecin du second opus avec qui vous pourrez nouer une relation plus qu’amicale, ou encore rencontrer Olgierd Von Everec, ainsi que tous les mystères qui entourent ce personnage haut en couleur. En plus de cette mission exclusive, de nouvelles quêtes annexes apparaîtront sur la carte à l’est de Novigrad. L’occasion aussi de se battre face à des ennemis inédits, de récupérer des armes et armures Ophiri, mais aussi le set complet de l’école de la Vipère, de dégoter de nouvelles cartes de Gwynt et bien d’autres missions.

the-witcher-hearts-of-stone-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Qu’on l’aime ou pas, Olgierd est un personnage au background vraiment travaillé

the-witcher-hearts-of-stone-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Alors ? Plutôt Triss ou Shani ?

Une grosse nouveauté en matière de gameplay sera aussi de la partie, puisqu’il sera désormais possible de faire améliorer vos armes et équipements par un enchanteur. Très onéreux, ses services seront néanmoins un véritable atout pour Géralt. Grâce à vos Pierres Runiques et autres Glyphes dégotées durant l’aventure, vous pourrez par exemple vous offrir le luxe d’être soigné entièrement par une simple potion, d’avoir accès aux bonus conférés par les établis et meules sans que ceux-ci expirent, ou encore de rendre les coups de vos ennemis. Une bonne idée, d’autant que la puissance des monstres et boss de cette extension a été quelque peu revue à la hausse.

Au programme de cette première extension donc, un mariage, un enterrement, un casse, des fantômes, encore des fantômes, et surtout le bonheur d’avoir un nouveau scénario à se mettre sous la dent. Si Wild Hunt ne vous a pas laissé indifférent, adonnez-vous à cette nouvelle aventure les yeux fermés !

the-witcher-hearts-of-stone-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Et une belle armure Ophiri, une !

Blood and Wine

Six mois après la première extension de The Witcher, nous revoilà à arpenter les routes accompagné de notre fidèle destrier, en quête de contrats qui nous mèneront désormais bien plus au sud du continent, dans une toute nouvelle région : Toussaint. Des vignes à perte de vue, un décor ensoleillé et un royaume en proie à un nouveau fléau pour lequel sa reine Anna-Henrietta vous a mandé, c’est un vrai programme qui attend Géralt et vient clore ses aventures en beauté.

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

De jour comme de nuit, Toussaint est une région magnifique

Après avoir fait face à Gaunter, il vous faudra cette fois-ci déjouer les plans d’un vampire supérieur tueur en série qui semble sélectionner chacune de ses cibles. Cette aventure permettra par ailleurs de retrouver un personnage bien connu des fans de la saga, en la personne de Régis, un autre vampire supérieur. Il vous assistera dans votre tâche qui vous conduira du plus profond cachot de torture de Tesham Mutna jusqu’au monde coloré des contes pour enfants de la reine (version The Witcher oblige), en passant par des fêtes de nobles et des crises entre vignerons mécontents.

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Géralt et Régis en pleine préparation

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

On ne se lasse pas des punchlines de Géralt

En plus d’un nouveau scénario, la région de Toussaint se veut assez vaste et emplie de quêtes annexes que l’on se plaît toujours autant à régler, puisqu’elles se trouvent apporter quelques nouveautés (comme les hanses, régies par des hors-la-loi). La reine vous offrira, dès le début, le vignoble de Corvo Bianco, domaine qu’il vous faudra rénover moyennant quelques couronnes. En apparence secondaire, une fois fini, vous bénéficierez d’améliorations telles qu’une endurance accrue pour Ablette (en rénovant l’étable) ou encore un bonus de vitalité en achetant et dormant dans un lit royal. Plus superficiel, il est aussi possible de faire l’acquisition de râteliers pour y exposer vos armes, de crochets pour y déposer vos tableaux obtenus, etc.

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Quand le peintre prend quelques libertés…

Si Hearts of Stone nous apportait l’aide d’un enchanteur, cette fois-ci c’est le menu de compétences qui sera revu, puisqu’il est désormais possible d’en apprendre de nouvelles et plus puissantes, comme par exemple ajouter à Aard la capacité de geler l’ennemi. De plus, quatre nouveaux emplacements ont été ajoutés et sont à débloquer. Moins utile, la faculté à désormais changer de couleur votre équipement de sorceleur via des pots de peinture à dénicher vient se greffer à la liste des nouveautés.

Enfin, le bestiaire s’est quelque peu agrandi dans Blood and Wine, puisque l’on retrouve désormais des shaelmaars, des bargheists ou encore des scolopendromorphes. S’ajoutent à ceci de nouvelles armes et de nouveaux schémas d’écoles de Grand Maître, mais aussi une nouvelle faction pour les amateurs de Gwynt : Skellige.

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Le nouvel arbre des compétences

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

De nouveaux bonus pour Géralt et Ablette !

Notons aussi que la version 1.21 (1.22 sur PC) s’accompagne de nombreux changements pour tous les joueurs, séparément des extensions, notamment une refonte du menu qui permet, si ce n’est de parer les ralentissements, d’y voir un peu plus clair.

Si les éditeurs choisissent désormais de tous (ou presque) sortir un Season Pass en plus du jeu, nombreux sont de simples leurres, où le contenu est malheureusement sacrifié sur l’autel de la rentabilité. Mais le studio polonais tient à respecter sa communauté de fans et prouver qu’il est aussi possible de proposer de vraies extensions. Chacune d’elle apporte son lot de nouveautés et son scénario propre, pour une durée totale d’environ 35 heures (quoi ? un DLC plus long que nombre de jeux ?!) pour la modique somme de 25 Euros, un prix défiant toute concurrence, en somme ! Notez que si vous n’avez pas encore craqué pour le troisième opus du sorceleur, la logique voudrait qu’une édition GOTY (Game of the Year) incluant tous les DLC gratuits et les deux extensions, Hearts of Stone et Blood and Wine, se profile d’ici quelques mois.

the-witcher-blood-and-wine-cd-projekt-red-jeu-video-PS4-Xbox-PC-console-Thelookworld-Thelookmag

Adieu Géralt, et « dzięki »

Et vous, avez-vous craqué pour l’ultime aventure de Géralt ?

Les plus :

  • Deux scénarii toujours aussi soignés
  • De nouveaux défis, quêtes, chasses au trésor, etc
  • Une réalisation propre et une nouvelle bande son digne des plus grands chefs-d’oeuvre
  • L’enchanteur dans Hearts of Stone
  • Le nouveau deck de Gwynt dans Blood and Wine
  • Une nouvelle région pour Blood and Wine
  • Le prix : 25€ pour 35 heures de jeu supplémentaire, c’est donné !

Les moins :

  • Nos adieux à Géralt
  • Toujours quelques bugs et ralentissements
  • Le temps de chargement après la mort est plus punitif que Dark Souls lui-même…


⬇️ Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu de notre partenaire 😊 ⬇️

Auteur /


Charlotte BOUVET
Passionnée de jeux vidéo et de cinéma, je vais vous faire découvrir les perles des 7 et 10ème arts.

4 commentaires sur “The witcher 3 : Hearts of Stone et Blood & Wine, un final en apothéose !

  1. A-line dit:

    Je viens de m’y mettre, le design est magnifique, j’aime bien le fait que le jeux soit très ouvert même si parfois je ne sais plus donner de la tête 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PRESSE - PARTENARIATS - CONTACT - MENTIONS LÉGALES

THELOOKMAG - Le magazine culturel des styles fait avec amour à Paris ♡